Adrien Quatennens, condamné pour violences conjugales, de retour à l'Assemblée

© BERTRAND GUAY / AFP

Le député Adrien Quatennens , condamné pour violences conjugales et suspendu par son groupe de La France insoumise, a fait son retour à l'Assemblée mercredi, en commission des Affaires étrangères, a appris l'AFP auprès de sources parlementaires, confirmant une information de LCP.

Condamné en décembre à quatre mois de prison avec sursis pour des "violences" sur son épouse, le député du Nord avait exclu de démissionner, dénonçant un "lynchage médiatique". Il a été suspendu pour une durée de quatre mois du groupe des députés LFI, jusqu'au 13 avril 2023, et siège à ce stade en tant que député non inscrit.

Il siège au bout d'une table, visage fermé

Le député du Nord, absent depuis le mois de septembre, est arrivé "autour de 11 heures" à la commission des Affaires étrangères, selon une source parlementaire, pour participer à des travaux d'examen d'un rapport d'information sur la réforme du corps diplomatique. Il siège au bout d'une table, visage fermé, à côté du député du groupe GDR Tematai Le Gayic, a également constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Son retour dans le groupe insoumis est également conditionné à un stage de responsabilisation sur les violences faites aux femmes. "Je respecterai la décision collective du groupe", avait déclaré le député, entendant cependant "honorer" son mandat.

Une affaire qui a divisé les insoumis

L'affaire avait également divisé les partenaires des insoumis au sein de l'alliance de gauche Nupes. La cheffe des députés écologistes Cyrielle Châte...


Lire la suite sur Europe1