Adrien Quatennens accusé : il reconnaît avoir giflé sa femme et prend une décision radicale

BestImage
BestImage

Dans un long communiqué, la figure de la France Insoumise Adrien Quatennens a annoncé vouloir se mettre en retrait de ses fonctions de coordinateur du parti - mais conserve son poste de député. Dans un "souci de transparence et d'apaisement", il a décidé de se livrer à coeur ouvert sur sa situation et regrette "l'instrumentalisation" politique de l'affaire qui le concerne, la divulgation d'une main courante pour violence déposée par sa femme.

Dans un tweet datant de ce dimanche 18 septembre, Adrien Quatennens, 32 ans, a expliqué sa version des faits. Tout a commencé quand Le Canard enchaîné a dévoilé dans son édition du 14 septembre que l'épouse du lieutenant de Jean-Luc Mélenchon avait déposé une main courante à l'encontre de son mari après une dispute née de l'annonce de sa volonté de se divorcer. Le couple, marié depuis 2014 et parent d'une fille de 3 ans, a alors réagi, conjointement, en publiant un communiqué dans lequel ils confirment qu'une main courante a bien été déposée, mais que la femme du politique "exigeait que les informations ne se retrouvent pas dans la presse".

Le parti LFI et la NUPES ayant fait de la lutte contre les violences faites aux femmes, la position d'Adrien Quatennens s'est donc révélée rapidement délicate, après les scandales Taha Bouhafs ou encore Eric Coquerel. Le député du Nord et expert dans la communication politique a alors décidé de se retirer de ses fonctions au sein de la formation...

Lire la suite


À lire aussi

Adrien Quatennens accusé de violences par sa femme : une main courante a fuité
Cyril Hanouna : Un chroniqueur manque de respect à son fils Lino, l'animateur prend une décision radicale en direct
Kim Kardashian : Harcelé par Kanye West, son ex Pete Davidson prend une décision radicale