Adrien : « Comment est-ce qu’on meurt ? »

Un organe noble, preuve de vie : le cœur Le cœur qui bat, distribue tout ce qu'il faut aux organes pour leur bonne marche : c'est l'oxygène de l'air, le sucre du sang et beaucoup de substances indispensables à nos cellules. Donc si le cœur s'arrête très vite, par exemple lors d'une hémorragie importante (une grande perte de sang), l'une des causes de la mort brutale, le cerveau ne reçoit plus l'oxygène dont il a besoin. En quelques minutes, il cesse de fonctionner, on perd la conscience de ce qui nous entoure et on meurt.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles