Ados : mieux traiter leur acné

Votre ado a des boutons ? Il fait de l’acné et, à cet âge, c’est normal. Bonne nouvelle, ça se soigne ! À condition qu’il y mette un peu du sien. À la clé, l’assurance de retrouver une belle peau… et celle aussi de se sentir mieux dans sa peau !

Sous l’effet d’un orage hormonal, la production de sébum augmente, la peau s’épaissit, les pores se dilatent et des lésions d’acné apparaissent. La majorité des ados est concernée, mais l’acné tend à perdurer, gênant aujourd’hui un nombre croissant de jeunes adultes. Les inciter à se soignerAutre changement, la perception de plus en plus négative de l’acné par les ados eux-mêmes, mais aussi par l’entourage, les amis, les adultes… jugeant le boutonneux timide, stressé, d’après une récente étude**. L’impact sur les relations sociales et sur l’estime de soi étant lourd, il faut agir vite. Beaucoup d’ados se sentent tellement mortifiés qu’ils n’osent plus affronter le problème. Ou bien ils se découragent, faute de pouvoir compter sur une solution immédiate. C’est là que les parents ont un rôle à jouer. Pas en emmenant leur enfant manu militari chez le médecin, car "un ado qui consulte malgré lui, ne suit pas bien son traitement et les récidives sont inévitables", prévient la dermatologue Brigitte Dreno. Mieux vaut essayer de le convaincre habilement en lui expliquant les mécanismes de l’acné. Et en soulignant qu’il n’est pas fautif, que son acné n’est pas due à un manque d’hygiène et encore moins à sa sexualité, comme le craignent certains ados. "Tout doit avoir un sens pour les ados, ajoute le pédopsychiatre Olivier Revol. En cas de communication difficile, ne pas hésiter à solliciter le médecin traitant, qui pourra mieux faire passer le message et orienter le jeune vers un dermatologue ou vers un psychologue quand une déprime vient s’ajouter au problème".

Il est très efficace de leur proposer des objectifs à court terme pour les motiver. "Si les traitements contre l'acné mettent quelques (...) Lire la suite sur TopSante.com

Baclofène : action confirmée à long terme contre l’alcoolisme
Insolite : Encore faim ? C’est sûrement la faute à votre mémoire
Insolite : Arrêter de fumer limite la gueule de bois
Insolite _Sexe : coucher le premier soir, un tue l’amour ?
Cancer du côlon : la coloscopie devient un examen courant
Poissons et mercure : attention aux sushis !

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.