Adoption du pass vaccinal à l'Assemblée : pourquoi c'est un revers pour l'opposition

·1 min de lecture

Après trois nuits de débat, la majorité présidentielle est parvenue à faire adopter le projet de loi instaurant le pass vaccinal. Sur les bancs de l'Assemblée, les réactions étaient, sans surprise, contrastées. La Macronie s'est félicitée de cette victoire, tout en soulignant les divisions flagrantes des Républicains, le camp adverse. 

Un désaveu pour Pécresse

C’est la fin de trois jours de tragédie et de débat houleux. Le gouvernement a enfin réussi ses deux paris : adopter le pass vaccinal et diviser Les Républicains . En effet, la majorité du groupe LR a voté contre et seul 26 députés l’ont soutenu. Ce jeudi matin LAREM se frotte les mains. Plusieurs députés de la majorité estime que c’est un véritable désaveu pour Valérie Pécresse , qui avait appelé à voter pour.

 

LIRE AUSSI - Pass vaccinal : pourquoi les propos de Macron ont provoqué le chaos à l'Assemblée

"Contrairement à ce que Les Républicains avaient annoncé, contrairement à ce que leur candidate à l'élection présidentielle avait annoncé, ils n'ont pas voté majoritairement pour le pass vaccinal. Ils sont profondément désunis sur cette question-là", a réagi la députée LAREM des Yvelines Aurore Bergé sur Europe 1. "Cela montre à la fois la faible autorité de leur candidate sur le groupe parlementaire et puis, encore une fois, leur désunion, là où la majorité présidentielle a été au rendez vous". 

Pass vaccinal pour assister à un meeting 

Le texte devrait être examiné au Sénat dès ce week-end. Et une grande interro...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles