Les adolescents qui écoutent du rock et du metal sont meilleurs en orthographe

Develey, Alice
Le Baromètre Voltaire a pu établir des tableaux très précis du lien qui unit les jeunes à la langue française. / FRED TANNEAU/AFP

Selon le dernier Baromètre Voltaire, les 15-25 ans qui écoutent ces genres musicaux sont meilleurs en orthographe que ceux qui aiment le rap, le R’nB ou le reggae.

Les adolescents sont nuls en français, ils ne lisent plus, leur usage des réseaux sociaux les abêtit... Laissez tous ces préjugés derrière vous. Car d’après le dernier Baromètre Voltaire, ils sont tous faux. Pour sa cinquième édition, le Projet Voltaire, premier service en ligne personnalisé de remise à niveau en orthographe et en expression, s’est attelé à réaliser un portrait des 15-25 ans.

» LIRE AUSSI - Pourquoi il est essentiel que vos enfants écrivent à la main

Pour le réaliser, le Baromètre Voltaire s’est basé sur «le croisement des réponses à un questionnaire contenant 84 règles de base soumis aux utilisateurs de l’entraînement en ligne du Projet Voltaire entre avril et novembre 2019 et du niveau initial en orthographe des 7 087 utilisateurs du Projet Voltaire ayant répondu à ce questionnaire (avant entraînement)», peut-on lire dans le compte rendu dudit Baromètre.

À travers leurs goûts musicaux, leur utilisation d’internet, leurs youtubeurs favoris, leurs jeux préférés, leurs goûts littéraires et leur affinité avec le solfège... Le Baromètre Voltaire a ainsi pu établir des tableaux très précis du lien qui unit les jeunes à la langue française. Comme il l’explique: «Les préférences des 15-25 ans qui ont un impact significatif sur leur niveau en orthographe ne sont pas toujours celles que l’on croit!»

Trois youtubeurs ont les meilleurs fans en orthographe

Ainsi, les 15-25 ans qui écoutent de l’indie se «distinguent nettement en maîtrisant plus de 63 % des règles d’orthographe». Ils sont suivis de près par les adolescents qui aiment le metal (59,8%), le rock et le hard rock (59,4%). Arrivent ensuite, dans l’ordre: la pop, la variété française et le funk. La musique classique n’arrive quant à elle qu’en huitième position. Ceux qui la mettent dans leurs écouteurs ne maîtrisent les règles de (...) Lire la suite sur Figaro.fr

«Je reviens vers vous»: ne faites plus la faute! 
Ces étonnantes expressions béninoises à adopter 
Frédéric Pennel: «Le français devient une langue de contre-pouvoir» 
Et si nous parlions la langue des enfants? 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro