César 2021 : Adolescentes, le documentaire de Sébastien Lifshitz est le plus beau film de 2020

·1 min de lecture

Le film Adolescentes de Sébastien Lifshitz, est nommé 6 fois aux César 2021, notamment dans les catégories reines du meilleur film et meilleur réalisateur. Une reconnaissance extraordinaire pour ce film qui a déjà décroché le prix Louis-Delluc, l'équivalent du Goncourt du cinéma, fin janvier et qui nous a fait vibrer.

Dans Adolescentes, Sébastien Lifshitz (Invisibles) a suivi la vie et l'évolution de 13 à 18 ans d'Anaïs et Emma, amies dans la vie mais issues de deux milieux sociaux différents. Son film peut se voir comme le pendant féminin de Boyhood de Richard Linklater, qui racontait raconte l'enfance puis l'adolescence d'un jeune garçon que l'on voit grandir à l'écran puisque le tournage s'est étalé sur douze années. Un véritable tour de force. L'idée géniale qui sous-tend ces deux films magnifiques c'est de faire défiler la clepsydre du temps. On découvre Emma et Anaïs, on les regarde évoluer au collège, puis au lycée, passer le brevet, puis le bac, faire leurs choix d'orientation, se remettre en question, mais aussi se confronter, parfois violemment à leurs parents, découvrir leurs premiers émois, leurs premières désillusions…

Si le documentariste a choisi Brive-la-Gaillarde en Corrèze, parce qu'il cherchait une ville de province moyenne, sans histoire, pour que l'attention se porte toute entière sur les deux personnages. La géographie importe peu, c'est le temps qui est au cœur de ce documentaire lumineux et sensible. «J'avais cette chance d'avoir du temps, a expliqué Sébastien (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

César 2021 : cette personnalité gênante qui a été zappée cette année
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait : ce que vous devez savoir sur le grand favori des César 2021
César 2021 : Antoinette dans les Cévennes, une irrésistible comédie avec la pétulante Laure Calamy
Netflix : les nouveautés de la semaine du 12 au 18 mars 2021
César 2021 : Adieu les con, une odyssée désespérée avec Albert Dupontel et Virginie Efira en Bonnie & Clyde modernes