Une adolescente en surpoids héroïne du dernier court-métrage de Disney

Reflect, un court-métrage disponible sur Disney+, met en scène une ballerine en surpoids. Il fait sensation sur les réseaux sociaux.

Reflect, nouveau court-métrage d'animation de Short Circuit, programme de mini-films expérimentaux conçus pour Disney+, fait sensation sur la plateforme depuis sa mise en ligne en septembre, rapportent les médias américains.

Le public a été touché par l'histoire de cette jeune ballerine nommée Bianca, une adolescente en surpoids en proie à des problèmes de confiance en elle. Le film a été loué pour sa représentation d'une héroïne en surpoids, rare en animation.

"C'est ma Ariel"

"Je ne pense pas que vous comprenez, mais c'est ma Ariel", a déclaré une utilisatrice de TikTok. "Disney+, vous m'avez émue." "J'aurais eu besoin de ce film à 16 ans lorsque j'ai arrêté la danse, parce que je ne voulais plus être la grosse de la classe. Je suis heureuse que la nouvelle génération ait ça", a ajouté une internaute sur Twitter.

"Quand les gens regardent le court-métrage, j'espère qu'ils pourront se sentir davantage mieux dans leur peau, et qu'ils se sentiront armés pour affronter les difficultés de la vie", a déclaré la réalisatrice Hillary Bradfield à CNN. "Il faut parfois se rendre dans les ténèbres pour aller mieux. C'est ce qui rend les bonnes choses si belles."

Depuis quelques années, la division animation de Disney fait très attention à la diversité de ses productions. En 2020, Soul est devenu le premier film de Pixar avec un personnage noir pour héros. Avalonia, l'étrange voyage, qui doit sortir prochainement, met en scène un héros noir et gay. Une première dans l'histoire de Disney.

Short Circuit est un programme similaire à SparkShorts, une série de courts-métrages de Pixar qui aborde des thématiques aussi variées que l'autisme et le coming-out avec des films salués par la critique comme Loop (2020) ou Out (2020).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Daria Marx : "Je suis très au courant que je suis grosse. Je n'ai pas besoin que l'on me le mette dans la gueule"