Une adolescente portée disparue dans la Drôme retrouvée dans la Sarthe: un homme mis en examen

La balance de la Justice (illustration) - LOIC VENANCE / AFP
La balance de la Justice (illustration) - LOIC VENANCE / AFP

Fanélie était partie de chez elle volontairement. À 13 ans, l'adolescente avait décidé de rejoindre un homme, de deux fois son âge, à plus de 700 kilomètres de son domicile. Un homme aujourd'hui mis en examen, notamment pour "viol sur mineur de 15 ans".

Le 29 août dernier, l'adolescente quitte son domicile à Bourg-les-Valence, dans la Drôme. Sa disparition est immédiatement signalée, la police diffuse alors un appel à témoins. Les enquêteurs pensent à une fugue, car la jeune fille a emporté avec elle son petit chat dans son sac de transport. Elle avait toutefois pris soin de laisser son téléphone portable derrière elle.

Une rencontre sur les réseaux sociaux

C'est notamment grâce à l'exploitation des réseaux sociaux que les enquêteurs du groupe de protection de la famille de Valence vont rapidement retrouver l'adolescente. Fanélie se trouve à plus de 700 kilomètres de la Drôme, dans la Sarthe. Les investigations ont en effet permis de déterminer que depuis plusieurs mois, elle échangeait virtuellement avec un homme.

Au fil des conversations, l'adolescente et son interlocuteur avaient organisé une rencontre. La jeune fille disait vouloir quitter son domicile familial. L'homme, père de famille, célibataire, l'a alors fait venir chez lui dans la Sarthe. C'est à son domicile que Fanélie a été retrouvée en bonne santé, cinq jours après avoir disparu.

Placé sous contrôle judiciaire

Le parquet du Mans a ouvert une information judiciaire. Présenté à un juge au terme de sa garde à vue, l'homme a été mis en examen pour "soustraction d’enfants des mains de la personne chargée de sa garde" et de "viols sur mineur de quinze ans par un majeur". Sans antécédent judiciaire, il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction notamment de se rendre dans le département de la Drôme et de contacter la jeune fille.

L'adolescente a été placée provisoirement et a été confiée à l'Aide sociale à l'enfance de la Sarthe. Elle doit rencontrer un juge pour enfant au tribunal de Valence. L'enquête, elle, se poursuit notamment afin de faire procéder à des expertises psychologiques et psychiatriques pour déterminer les conséquences sur la jeune fille et le risque de réitération de l'homme mis en cause.

Article original publié sur BFMTV.com