Publicité

Un adolescent, soupçonné d’être en lien avec l’État islamique, projetait un attentat contre un centre commercial et son collège

Nouveaux attentats déjoués par les services antiterroristes français. Selon les informations de BFMTV, un adolescent âgé de 14 ans a été arrêté puis mis en examen pour « association de malfaiteurs en vue de préparer des crimes d’atteinte aux personnes » après avoir été présenté à un juge d’instruction antiterroriste. Il est soupçonné d’avoir voulu commettre des attentats contre un centre commercial à Lille, mais également contre son collège. Les premiers éléments de l’enquête montrent qu’il aurait projeté de s’attaquer au centre commercial Euralille et avait récupéré les plans de l’établissement.

Il est aussi soupçonné d’être un partisan de l’État islamique puisqu’il avait consulté des vidéos de propagande de l’EI ainsi que de fabrication d’engins explosifs. Selon nos confrères, il se serait dit également « prêt à attaquer » des gens avec une « arme blanche ». Quant à la possibilité d’attaquer son collège, les enquêteurs ont mis au jour des messages échangés avec quatre inconnus sur la messagerie Telegram, où il aurait voulu « venger le prophète qui a été caricaturé ».

À lire aussi Un fanatique de l'État islamique interpellé alors qu'il projetait des attaques contre des édifices chrétiens

Des centaines de vidéos pro-jihadistes retrouvées sur son téléphone

Sur les différentes applications chiffrées, l’adolescent aurait à plusieurs reprises exprimé son soutien à Daech et aurait tenté d’embrigader d’autres personnes afin de « commettre un attentat », peut-on appren...


Lire la suite sur LeJDD