Adola vainqueur du marathon de Berlin, Bekele seulement troisième

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
L'Ethiopien Guye Adola franchit en vainqueur la ligne d'arrivée du marathon de Berlin, le 26 septembre 2021 (AFP/Tobias SCHWARZ)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Ethiopien Guye Adola a remporté dimanche le marathon de Berlin en 2 h 05 min 45 sec (temps non officiel) devant le Kenyan Bethwel Yegon et le grand favori Kenenisa Bekele, battu d'une bonne minute.

Dans des conditions météo parfaites, le premier semi-marathon a été couru sur des bases très élevées, Bekele, 39 ans, ayant annoncé son intention de s'attaquer au record du monde d'Eliud Kipchoge (2h 01 min 39 sec). Mais aucun coureur n'a pu tenir le rythme dans les 20 derniers kilomètres.

Jusqu'au 25e kilomètre environ, un groupe de quatre hommes dont Bekele et Adola a couru avec plusieurs secondes d'avance sur les temps de passage du record du monde de Kipchoge, battu à Berlin sur le même parcours en 2018.

Mais le tempo s'est effondré lorsque le dernier lièvre a quitté la course, au point de permettre le retour de Yegon, totalement inattendu à ce niveau, et qui a un instant flirté avec la première place à cinq kilomètres de l'arrivée.

Bekele, qui a compris dès le km 27 qu'il ne pourrait pas s'approcher du record, a alors tenté de mener une course tactique pour la victoire, mais Adola était le plus fort ce dimanche.

L'Ethiopien de 30 ans avait déjà brillé à Berlin en 2017, où il avait réussi une entrée fracassante sur la grande scène du marathon mondial. Ce spécialiste du semi-marathon, quasi-inconnu du grand public à l'époque, disputait alors son premier marathon, et avait menacé à la surprise générale le grand Eliud Kipchoge, qu'il devançait encore de 25 mètres au 40e kilomètre.

Chez les dames, l'Ethiopienne Gotytom Gebreslase l'a emporté en 2h 20 min 09 sec, devançant deux autres Ethiopiennes, Hiwot Gebrekidan (2h 21:23) et Helen Tola (2h 23:05).

cpb/fbx/fby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles