Un ado poignardé, deux collégiens en garde à vue à Reims

·2 min de lecture

Le pronostic vital de la victime, qui "souffre de plusieurs lésions particulièrement graves à la tête", est engagé, a précisé le procureur de Reims.

Un adolescent de 14 ans a été grièvement blessé à l'arme blanche mercredi dans l'hyper-centre de Reims lors d'une altercation avec un collégien du même âge, qui a été placé en garde en vue avec une adolescente ayant filmé la scène, selon le parquet. Le pronostic vital de la victime, qui "souffre de plusieurs lésions particulièrement graves à la tête", est engagé, a précisé le procureur de Reims, Matthieu Bourrette dans un communiqué de presse mercredi soir.

L'altercation entre les deux collégiens de 14 ans, scolarisés dans le même établissement rémois, mais dans des classes différentes, a eu lieu vers midi. Selon les premiers éléments, "l’un des mineurs, pour un motif qui reste à déterminer, aurait agressé à l’aide d’une arme blanche de type couteau l’autre mineur, et l’a très grièvement blessé". L'agresseur présumé a été rapidement interpellé alors qu'il rentrait chez lui et placé en garde à vue pour tentative de meurtre sur mineur de moins de 15 ans.

Une adolescente en garde à vue pour avoir filmé la scène

Une adolescente, âgée de 14 ans et scolarisée dans le même collège, a filmé la scène et a été placée en garde à vue pour "happy slapping" - qui désigne le fait de filmer l'agression physique de quelqu'un -, un élément constitutif de la complicité des faits de violences aggravées. Les adolescents "sont totalement inconnus des services de police et de justice", a précisé le magistrat.

"Toute diffusion d’une vidéo montrant cette agression est constitutive d’un délit", a-t-il insisté, demandant "à la fois pour respecter la loi, et la dignité des personnes, de ne pas diffuser la vidéo de l’agression". Le parquet a sollicité l’association d’aide aux victimes France victimes 51 pour aider à la prise en charge de la(...)


Lire la suite sur Paris Match