ADN, fémur et tableurs: le travail de fourmi des gendarmes de la division "cold cases"

Près de Paris, la nouvelle division "cold case" de la gendarmerie mène un travail "minutieux, de longue haleine" pour tenter de donner, enfin, une réponse aux familles des victimes dans des dossiers parfois vieux de vingt ans.