Adil Rami a soulevé la coupe du monde avec...le collier d'immunité de Koh-Lanta

Adil Rami avec le collier d'immunité de "Koh-Lanta" après la victoire des Bleus en Coupe du monde.

Depuis que Denis Brogniart lui a offert un collier d'immunité de «Koh-Lanta», Adil Rami ne s'en sépare plus. Alors quand les Bleus ont gagné la Coupe du monde dimanche soir, le joueur avait le bijou autour du cou pour célébrer la victoire. 

Superstitieux Adil Rami? Toucher sa moustache pour porter-bonheur à l'équipe de France était une habitude d'Antoine Griezmann dans les vestiaires du Mondial 2018, un peu à la manière de Laurent Blanc qui déposait un baiser sur le crâne magique de Fabien Barthez en 1998 avant chaque match. Le boute-en-train de 34 ans a lui un objet fétiche pour lui tenir bonheur. Il ne se sépare plus depuis le match France-Uruguay de son collier d'immunité de «Koh-Lanta», offert par Denis Brogniart. Dimanche soir, après la victoire des Bleus face à la Croatie en finale de la Coupe du monde 4-2, le joueur de l'OM a célébré la victoire sur le terrain avec le bijou autour du cou, avant de le dissimuler sous son maillot bleu.

A lire aussi : Le plus beau jour des Bleus, un numéro historique

Durant une interview post-victoire sur TF1, Denis Brogniart, qui anime «Le Mag» de la Coupe du monde, s'est réjoui que le joueur ait conservé autour du cou le collier de son émission d'aventure en se rendant sur le podium. Le présentateur de TF1 est allé plus loin en lui promettant de lui remettre un Totem d'immunité s'il se rendait sur le plateau de sa quotidienne lundi après son retour à Paris. Un défi qu'Adil Rami a promis de relever avant de faire un appel du pied à la production de «Koh-Lanta», affirmant qu'il «voulait» être un candidat du jeu.

A lire aussi : Un soldat français, héros dans le vestiaire des Bleus

Un collier d'immunité pour aller à l'Euro 2020

A l'origine, Adil Rami avait réclamé le collier d'immunité en espérant qu'il le conduise à l'Euro 2020. Son souhait ne se réalisera pas, puisque le sportif a déclaré durant son interview dimanche qu'il ne jouerait plus avec l'équipe de France. «J'ai amené ma pierre à l'édifice comme je le(...)


Lire la suite sur Paris Match