Adhésion de la Finlande à l'Otan, frappes à Lviv: la situation au 81e jour de l'invasion russe en Ukraine

La Première ministre finlandaise Sanna Marin et le président finlandais Sauli Niinistö lors d'une conférence de presse le 15 mai 2022 - Alessandro RAMPAZZO / AFP
La Première ministre finlandaise Sanna Marin et le président finlandais Sauli Niinistö lors d'une conférence de presse le 15 mai 2022 - Alessandro RAMPAZZO / AFP

La Russie a poursuivi ses bombardements en Ukraine ce dimanche, alors que Kiev célèbre la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision. Pendant ce temps, la Suède et la Finlande avancent concernant une entrée future dans l'Otan.

• Rare attaque aérienne à Lviv

Située dans l'ouest de l'Ukraine et relativement épargnée depuis le début du conflit, la ville de Lviv a été touchée par des bombardements ce dimanche. Quatre missiles ont frappé un complexe militaire. L'infrastructure a été "complètement détruite" d'après Maksym Kozytskyi, chef de l'administration militaire de la région. Pour le maire adjoint de Lviv, qui s'est exprimé sur BFMTV, cette attaque est une réponse à la victoire ukrainienne à l'Eurovision.

876450610001_6306199441112

Dans l'est du pays, de nombreux bombardements ont également eu lieu à Zaporijia, Paraskovievka ou encore Konstantinovka. Des missiles de "haute précision" ont ainsi frappé des points de commandement ukrainiens ainsi que des dépôts de munitions.

• La Finlande officialise sa demande d'adhésion à l'Otan

Une annonce vécue comme un véritable bouleversement diplomatique. Ce dimanche, la Finlande a officialisé sa candidature à l'Otan. "C'est un jour historique. Une nouvelle ère s'ouvre", a ainsi déclaré le président finlandais Sauli Niinistö. La Suède pourrait rapidement suivre, alors le parti social-démocrate au pouvoir a approuvé une candidature.

Ce grand changement, alors que la Finlande s'est longtemps opposée à une entrée dans l'Otan, ne sera pas immédiat. Le processus d'adhésion doit en effet prendre plusieurs mois. En attendant, l'Otan s'est dit prête à renforcer les "garanties de sécurité" de Stockholm et Helsinki, puisqu'ils ne bénéficient pas encore de la protection mutuelle de l'Alliance atlantique.

876450610001_6306124586112

Les États-Unis ont déjà réagi, disant soutenir "fortement" les deux demandes d'adhésion. La Turquie, qui n'y est pas favorable et qui a récemment menacé de bloquer le processus, pourrait changer d'avis. Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est ainsi dit "confiant" dans le fait de trouver un "consensus" avec Ankara.

• Pour l'Otan, l'Ukraine "peut gagner" la guerre

En parallèle des demandes d'adhésion qui ont rythmé la journée, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg est revenu sur les avancées dans le conflit en Ukraine. Selon lui, la guerre ne "se déroule pas" comme l'avait prévu la Russie.

876450610001_6306200058112

"Son offensive majeure dans le Donbass est au point mort, la Russie n'atteint pas ses objectifs stratégiques", a-t-il jugé à l'issue d'une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l'Otan.

Dans ce contexte, il a assuré que Kiev "peut gagner" cette guerre.

• Volodymyr Zelensky remercie les vainqueurs de l'Eurovision

Le président ukrainien a rapidement réagi après la victoire de son pays à l'Eurovision grâce au groupe Kalush Orchestra. Il a remercié les artistes et les pays qui ont voté pour eux.

""Notre musique conquiert l'Europe. (...) Je suis sûr que notre chœur victorieux dans la bataille contre l'ennemi n'est pas loin. Gloire à l'Ukraine !", a écrit le chef de l'État sur Facebook. 876450610001_6306187980112

Il a également promis que l'Ukraine ferait de son "mieux" pour "accueillir un jour les participants et les invités de l'Eurovision dans la ville ukrainienne de Marioupol". Il est effet de tradition pour les vainqueurs de la compétition d'organiser l'édition suivante sur son territoire.

Dans la foulée de leur victoire, les membres de Kalush Orchestra ont dévoilé le clip de leur chanson, Stefania. Loin des images festives de l'Eurovision, toute la vidéo a été tournée sur des théâtres de guerre en Ukraine, que ce soit Boutcha, Irpin, Gostomel et Borodyanka. "Si Stefania est maintenant un hymne de notre guerre, je voudrais qu'elle devienne l'hymne de notre victoire", a déclaré le groupe sur YouTube.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles