Adhésion à l'Otan : la Turquie annule une visite du ministre suédois de la défense à Ankara

La Turquie exprime son mécontentement après l'autorisation de nouvelles manifestations anti-Erdogan à Stockholm.

La Turquie est une nouvelle fois fâchée contre la Suède. Le ministre suédois de la défense Pål Jonson devait se rendre le 27 janvier prochain en Turquie pour tenter de lever les objections d'Ankara à l'entrée de son pays dans l'OTAN.

Mais cette visite a été annulée. En cause : un nouveau rassemblement pro-kurde à Stockholm ainsi que l'autorisation accordée à un célèbre militant d'extrême-droite suédo-danois, Rasmus Paulda, de manifester devant l'ambassade de Turquie également dans la capitale suédoise.

OTAN : la Turquie bloque toujours l'adhésion de la Suède
Otan : quand la Turquie dira-t-elle « oui » à la Finlande et à la Suède ?

En déplacement sur la base militaire américaine de Ramstein en Allemagne, le ministre de la défense turc, Hulusi Akar, a lui-même annoncé l'annulation de la visite de son homologue suédois en déplorant que les autorités suédoises ne prennent aucune mesure suite à des actes jugés "odieux" contre le président turc.

Une référence notamment à la diffusion la semaine dernière d'une vidéo montrant un mannequin à l'effigie du président Recep Tayyip Erdogan, pendu.

Cette mise en scène avait été réalisée à Stockholm par un groupe pro-kurde, le "comité Rojava", qui participe à une nouvelle manifestation contre l'adhésion suédoise à l'Otan et le président turc Erdogan.

VIDÉO - Otan : Ankara "veut des choses qu'on ne peut pas lui donner" déplore le Premier ministre suédois