Adeline Blondieau, tricarde après son divorce avec Johnny : ses confidences chocs

Dans la vie amoureuse de Johnny Hallyday, il y a eu Sylvie Vartan, Nathalie Baye et, bien sûr, Laeticia Hallyday. Mais avant la maman de Jade et Joy, le Taulier a été marié à Adeline Blondieau, de 1990 à 1994. Pour la comédienne, rendue célèbre pour son rôle de Caroline dans la série Sous le soleil, le divorce avec ce dernier a entraîné un certain nombre de désagréments, comme elle l'a expliqué dans un documentaire diffusé sur TMC mercredi 22 janvier et dont nos confrères de Closer font écho dans cet article.

Dans le programme intitulé Dorothée, Hélène & les garçons : Génération AB Productions, celle qui a commencé sa carrière dans la sitcom Les filles d'à-coté explique qu'à la suite de son divorce avec Johnny Hallyday, elle a essuyé quelques soucis professionnels. "Je m'étais fait remercier des endroits où je travaillais parce qu'ils avaient peur de me garder, ils avaient peur des représailles", se souvient-elle.

Toujours dans ce même documentaire, Adeline Blondieau est également revenue sur sa brouille avec Jean-Luc Azoulay, confondateur de la société AB Productions, et "mentor" lorsqu'elle était au casting des Filles d'à-côté. Peu de temps après son divorce avec Johnny Hallyday, l'actrice a en effet émis le souhait de voguer vers d'autres projets et de rejoindre le casting de Sous le soleil. Visiblement peu convaincu par ce programme dans lequel il ne croyait pas, Jean-Luc Azoulay lui a alors rétorqué que "ça ne marcherait jamais". Le succès de la série lui a donné tort. Et Adeline

Retrouvez cet article sur GALA

Envoyé Spécial : Françoise Joly et Guilaine Chenu pas invitées à l’anniversaire, cet “oubli” gênant
Peur sur le lac : les galères de Sylvie Testud sur le tournage de la série de TF1
Julie Gayet bientôt de retour à la télé : découvrez son prochain rôle sur TF1
"La récré est finie !" : Cédric Villani menacé d'expulsion s'il maintient sa candidature aux municipales
Nicolas Waldorf en pleurs dans Incroyables transformations : ce candidat qui l'a beaucoup ému