Adele «déteste» la célébrité

·2 min de lecture

À la veille de la sortie de son nouvel album «30», Adele s’est confiée au micro de France Inter.

Plus que quelques heures à patienter avant de découvrir «30», le nouvel album d’Adele. La chanteuse britannique a déjà dévoilé un titre, «Easy On Me», devenu la chanson la plus écoutée de tous les temps en 24 heures. Son clip, réalisé par Xavier Dolan, a été visionné plus de 162 millions de fois en un mois. Après des années d’absence, l’artiste de 33 ans fait son retour sous le feu des projecteurs et s’est confiée à ce sujet au micro de France Inter.

«J’aime être chanteuse. Mais le côté célébrité, je déteste ça. L’effet secondaire de la célébrité, oui, ça ne me plaît pas. C’est le chant que j’adore», a-t-elle expliqué à Léa Salamé. «La célébrité, je pense juste que c'est bizarre. Ce n'est pas normal. Mais je sais aussi que ça va avec mon activité de chanteuse. Donc, j’essaie d'obtenir un équilibre, je pense que plus je le fais et plus je vieillis, plus j'arrive à avoir un meilleur équilibre. Mais vous savez, je préférerais être célèbre pour ma musique et ne pas être célèbre pour quoi que ce soit qui a à voir avec ma vie», a-t-elle dit.

À lire : Adele a "fièrement" conservé un chewing-gun usagé de Céline Dion

Les Français vont devoir attendre encore avant de voir la chanteuse se produire sur scène. «Avec le Covid, c’est impossible de planifier quoi que ce soit, en termes de logistique… Mais je vais être pas mal à Paris car ma meilleure amie s’y installe. Quand tout ça sera fini, j’irai manger du beurre et du bon pain !», a conclu Adele.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles