Adele confie "détester" la célébrité : "Ce n'est pas normal, c'est vraiment bizarre"

·1 min de lecture

La chanteuse britannique, qui sort vendredi son nouvel album, s'est confiée ce jeudi au micro de France Inter sur son métier d'artiste, et sur son rapport à la célébrité.

Adele, qui sort ce vendredi son nouvel album 30, s'est confiée France Inter sur son rapport à la célébrité dans un entretien diffusé ce jeudi matin. La star britannique a expliqué adorer son métier de chanteuse, mais que la partie "star-system" lui est plus difficile à appréhender. 

"J'adore évidemment être une chanteuse à succès parce que c'est mon travail, ce qui est assez drôle: chanter, c'est mon travail", a-t-elle confié. "Mais le côté célébrité, je déteste ça. L'effet secondaire de la célébrité, ça ne me plaît pas. C'est le chant que j'adore".

Un album thérapeutique 

L'artiste britannique trouve que la célébrité est "bizarre". "Ce n'est pas normal, c'est vraiment bizarre", a-t-elle martelé avant d'ajouter: "Je préfère qu'on me laisse seule, tranquille. Mais je sais aussi que ça vient avec mon activité de chanteuse".

"J'essaie de trouver un équilibre, je pense que plus je fais ce métier et plus je vieillis, plus j'arrive à avoir un meilleur équilibre", a-t-elle souligné. "Mais vous savez, je préférerais être célèbre pour ma musique et ne pas être célèbre pour quoi que ce soit qui a à voir avec ma vie". 876450610001_6277204494001

La chanteuse, dont les fans attendent avec grande impatience son nouvel opus, a aussi évoqué la dimension "thérapeutique" de son album, comme "une sorte de saut dans l'inconnu avec un espoir d'atterrir à la fin". 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Minute d'Adele

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles