Adecco : que se passe-t-il au sein du géant de l'intérim ?

© Reuters

Déjà touchée en novembre dernier, la boite d'intérim Adecco met en garde ses salariés, anciens salariés et intérimaires sur une possible fuite de certaines de leurs données personnelles . Ce sont leurs données bancaires et leur numéro de Sécurité sociale qui risquent d'être divulgués. Une menace que les salariés, comme Julie et ses collègues, commencent à peine à réaliser. "C'est vrai qu'au travail, mes collègues n'ont pas forcément pris conscience de l'impact que cette attaque peut avoir. C'est quand même quelque chose de lourd et cela fait peur", déclare-t-elle.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : les agences d'intérim débordées face au boom de l'absentéisme

La crainte des salariés

Une crainte que ressentent aussi les anciens salariés de l'entreprise, eux aussi concernés par ce piratage, comme Susie. "Cela fait un an que je travaille pour Adecco et c'est complètement hallucinant que je risque de me faire voler des données, je suis inquiète. Je pense que je vais vraiment vérifier les mouvements suspects sur mon compte", s'alarme-t-elle.

 

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une enquête de la police judiciaire est actuellement en cours. Elle devrait permettre de déterminer le nombre de personnes concernées par les fuites de données. En attendant, Adecco conseille à ses salariés de prévenir leur banque d'un risque d'acte frauduleux et d'être attentif au moindre message qui mentionne leur numéro de Sécurité sociale.


Lire la suite sur Europe1