Additifs, retardants... Quels sont les produits utilisés par les pompiers pour lutter contre les incendies?

Un avion Dash largue un produit retardant sur un feu de forêt dans le Var, en août 2021  - SYLVAIN THOMAS / AFP
Un avion Dash largue un produit retardant sur un feu de forêt dans le Var, en août 2021 - SYLVAIN THOMAS / AFP

Les soldats du feu ont à leur disposition plusieurs outils qui peuvent être utilisés en fonction des types d'incendies qu'ils doivent combattre.

Une lutte de tous les instants. Alors que la France va connaître une nouvelle journée de canicule ce mardi, deux violents incendies font toujours rage en Gironde, où les 1700 pompiers mobilisés bataillent depuis plusieurs jours contre les flammes. A date, les deux brasiers ont détruit 6500 hectares de forêt à La Teste-de-Buch et 12.800 à Landiras, tandis que plus de 32.000 personnes ont été évacuées en six jours dans la région.

· Plusieurs choix d'additifs en fonction des feux

Dans leur combat contre les flammes, les pompiers sont appelés à utiliser des additifs qui, lorsqu'ils sont mélangés à l'eau, permettent de lutter plus efficacement contre les sinistres. Dans une vidéo dédiée au sujet, le commandant Franck Walusinski, du Sdis de l'Essonne, détaille ces produits.

Dans un premier temps, on trouve les agents mouillants/moussants, qui sont "destinés à l'extinction des feux de classe A", comprendre les feux secs et solides de bois ou de carton. Ils comprennent les feux de forêt.

"Ils se présentent sous la forme d'un liquide transparent et en l'ajoutant à l'eau, j'élimine la propriété de tension superficielle de l'eau et permet d'accroître son pouvoir extincteur, elle va très rapidement pénétrer", décrit Franck Walusinski. Selon lui, ce produit peut-être par exemple utilisé pour "parfaire l’extinction des lisières en fin d’intervention sur les feux de végétaux."

Puis, vient l'agent émulseur, qui permet de combattre les feux de type B, qui regroupent les incendies de liquides tels que les hydrocarbures, d'alcool ou de solvants.

· Les retardants et leur couleur rouge

Ces derniers jours en Gironde, les Canadair ont également été de la partie. Au cours des dizaines de rotations effectuées au-dessus des incendies, les pilotes ont lâché un mélange d'eau et de retardant, qui donne cette couleur rouge. Dans les colonnes d'ASP Mag, Franck Clichet, technico-commercial de la société ICL Biogema, qui fournit le produit, explique son fonctionnement.

"Le retardant est chargé en argile pour qu'il soit plus lourd et tombe de façon plus précise", explique-t-il.

Dans ce même article, on apprend également que les sapeurs-pompiers s'orientent vers la normalisation de ces produits, qui adoptent une couleur visible afin de bien repérer l'endroit concerné. Il doit jouer le rôle d'une barrière préventive et peut également être largué à partir d'un hélicoptère.

· Quel impact sur l'environnement?

Qu'en est-il de l'impact de ces produits sur l'environnement? En ce qui concerne les retardants largués par les airs, ASP Mag souligne que quelques gouttes de pluie suffisent à effacer peu à peu sa trace.

Pour les autres produits utilisés depuis la terre, Frédérique Giroud, directeur scientifique du Centre d'études et de recherches économiques sur l'énergie (Ceren), département Essai et Recherche de l'Entente Valabre, organisme qui forme aux métiers de la sécurité civile, souligne que les "additifs utilisées lors de l'extinction des feux de forêt n'atteignent jamais le seuil" de toxicité.

"Nous avons observé un retard de croissance de la flore si le seuil est dépassé ou une croissance supplémentaire si ce n’est pas le cas, car l'additif agit comme un engrais quand le seuil est faible. Nos recherches s'orientent vers le bio", complète-t-il encore.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Incendies en Europe : déjà plus de 19 000 hectares de forêt détruits en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles