Adama Traoré: Pour Ciotti, Macron "tient son affaire Leonarda"

Le HuffPost avec AFP
Éric Ciotti, ici à l'Assemblée nationale le 28 avril 2020.

POLITIQUE - Les proches de la famille d’Adama Traoré, décédé en 2016 lors de son interpellation par la police, assurent avoir été contactés lundi par le cabinet de la ministre de la Justice Nicole Belloubet “pour échanger”. Mais ils ont refusé de rencontrer la Garde des Sceaux, car la “famille d’Adama Traoré rappelle qu’elle attend des avancées judiciaires et non des invitations à la discussion qui n’auraient aucune finalité procédurale”, indique un communiqué transmis par le comité “La Vérité pour Adama”.

Il n’en fallait pas plus à Éric Ciotti pour y voir là une nouvelle “affaire Leonarda” pour Emmanuel Macron. “Emmanuel Macron véritable héritier de François Hollande tient son affaire Leonarda”, a écrit ce mardi 9 juin le député LR sur Twitter, évoquant une “humiliation” pour le gouvernement.

Le président des Patriotes Florian Philippot a dressé la même comparaison sur Twitter.

Nicole Belloubet s’est défendue lundi dans la journée de toute intervention. “Il n’appartient pas au garde des Sceaux d’intervenir dans une affaire individuelle”, a assuré l’entourage de la ministre à l’AFP. “Il n’est pas question d’intervenir dans une procédure individuelle”, a-t-on martelé de même source. “Mais Nicole Belloubet est responsable du service public de la justice. À ce titre, elle est toujours disponible pour répondre aux interrogations sur le bon fonctionnement de la justice”.

Ainsi, la ministre de la Justice a fait savoir au comité de soutien à la famille d’Adama Traoré qu’“elle était disponible pour répondre aux...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post