Adama Cissé, l'éboueur licencié à cause d'une sieste, a reçu une offre d'emploi

Adama Cissé a certainement retrouvé du travail (illustration) (Photo: AFP)

EMPLOI - Il y a de l’espoir. L’histoire d’Adama Cissé a suscité de larges réactions cette semaine. Cet ancien agent de propreté a poursuivi son ex-employeur Derichebourg aux Prud’hommes pour licenciement abusif.

L’entreprise a décidé de s’en séparer après qu’en novembre 2018, une photo du trentenaire a circulé sur les réseaux sociaux, le montrant en habits de travail, allongé, en train de se reposer sur un temps de pause. “Voilà à quoi servent nos impôts : à payer les agents de propreté à roupiller, on comprend pourquoi Paris est si dégueulasse”, se plaignait la personne ayant posté la photo contre laquelle il envisage également de porter plainte. 

Plusieurs demandes de CV

La décision des Prud’hommes a été mise en délibéré au 19 juin, mais en attendant Adama Cissé a déjà eu droit à une bonne nouvelle. Dans Le Parisien, l’ancien agent de propreté, en situation précaire depuis son licenciement, confie avoir reçu une proposition d’emploi de la part d’une entreprise qui souhaite rester anonyme.

Une information également confirmée par un conseiller municipal PS de Bondy, Nabil Larbi, ému par l’histoire d’Adama Cissé et qui a tenu à lui venir en aide. “J’ai été très touché de ce qui lui est arrivé, et j’ai donc cherché une entreprise qui pourrait lui proposer un poste”, confie l’élu au quotidien.

L’avocat de l’ancien agent de propreté, Maître Scavello, aurait également reçu plusieurs demandes de CV de la part de potentiels employeurs. Pour le moment rien n’a été acté par un contrat de travail mais l’humeur est joyeuse. “Quand j’ai annoncé la bonne nouvelle à ma femme, elle était si contente”, se réjouit Adama Cissé. Son nouveau poste sera situé à Bondy, non loin de chez lui. “Je ne sais pas exactement quand je commencerai. On doit m’appeler pour me le dire, d’ici quelques jours j’espère!”, a-t-il également expliqué.

À voir également sur Le HuffPost: Vœux à la presse: Macron s’en prend (encore) aux réseaux sociaux

LIRE AUSSI:

Adama Cissé, éboueur licencié après une photo de lui se reposant, s'explique

La pause au travail, prônée chez certains cadres, conspuée chez les éboueurs

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.