Adèle Haenel : "Je veux la rassurer et lui dire que la police comme la justice seront à ses côtés", déclare Christophe Castaner

franceinfo

"Je veux la rassurer et lui dire que la police comme la justice seront à ses côtés", a déclaré jeudi 7 novembre sur franceinfo Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, après les accusations d'Adèle Haenel contre le réalisateur Christophe Ruggia. "Elle doit faire confiance dans la justice", a-t-il ajouté. Le réalisateur est accusé par l'actrice Adèle Haenel d'attouchements et de harcèlement sexuels. Le parquet de Paris a ouvert mercredi une enquête préliminaire.

Christophe Castaner a tenu à rappeler l'importance des forces de l'ordre dans la lutte contre les violences faites aux femmes : "Il y a 200 femmes qui viennent dans un commissariat, dans une caserne de gendarmerie ou qui appellent un policier ou qui appellent un gendarme que nous accompagnons. Chaque jour, il y a peut-être une femme, deux femmes, dix femmes qui sont sauvées par la police ou la gendarmerie", a-t-il dit.

"Nous avons fait évoluer les textes"

De son côté, Adèle Haenel a décidé de ne pas porter plainte contre Christophe Ruggia estimant que cela ne servait à rien : "Il arrive qu'il y ait des loupés et ils sont insupportables (...) et il nous faut améliorer cela de façon permanente", a précisé Christophe Castaner. Le ministre s'est adressé à la comédienne : "Je veux lui dire à elle qu'elle doit faire confiance dans la justice. La justice s'est saisie elle-même de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi