Adèle Haenel n'a pas prévu de refaire du cinéma dans l'immédiat

Jérôme Lachasse
·1 min de lecture

L'actrice, qui a quitté avec perte et fracas la cérémonie des César en février dernier, n'a pas de projet cinématographique en vue et veut se consacrer au théâtre.

Un an après avoir révélé l'agression sexuelle dont elle a été victime à l'adolescence, et huit mois après avoir quitté avec perte et fracas la cérémonie des César, Adèle Haenel annonce au Financial Times n'avoir aucun projet cinématographique.

La comédienne doublement césarisée désire actuellement se consacrer au théâtre et jouera prochainement dans la pièce L'Etang

"Je ne veux pas faire 20.000 autres choses", complète-t-elle à propos de la nouvelle tournure que prend sa carrière, avant d'ajouter: "Ce n'est pas un choix de carrière, c'est un choix de vie."

Son rêve avant le cinéma

Avec L'Etang, elle revient à ses premières amours. Adèle Haenel rêvait en effet de théâtre bien avant de faire du cinéma. L'actrice n'a pas tourné dans un film depuis 2018. Ses trois derniers films - Le Daim de Quentin Dupieux, Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma et Les héros ne meurent jamais d'Aude-Léa Rapin - ont été présentés en avant-première en 2019 au Festival de Cannes.

Interrogée par Augustin Trapenard en septembre dernier sur sa décision de dénoncer le sexisme du cinéma français, Adèle Haenel avait expliqué qu'il s'agissait d'"une question de survie": "Quand on prend la parole, on se radicalise dans ses choix artistiques. Cela ne permet plus vraiment une zone grise où le sens n’est pas très clair. Mais même si on est deux ou trois face à une foule, on ne se sent plus seuls", avait-elle alors assuré.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :