Des activités à pratiquer à Courchevel et les subtilités du macaron parisien

·1 min de lecture

La neige est revenue depuis vendredi dans les Alpes, on se pose à Courchevel. 

C’est l’occasion de se défaire en ce moment de l’image bling-bling qu’on a trop souvent. Courchevel c’est au départ une station sportive et de compétitions. Dès les années 30, il y avait déjà des compétitions de saut a ski. Et si vous êtes fan de sensations extrêmes, il y a ce qu'il faut avec des activités qu’on ne retrouvent pas en cette période dans les vallées aux alentours.

Pour commencer, ce n'est pas du saut à ski, mais un baptême de parapente. C'est magique et beaucoup plus facile à faire en hiver qu’en été, où il faut courir. On décolle et on atterrit à ski. C’est fluide, on a l’impression d’être un oiseau, même d’être assis dans l’air je dirais. Vous n'aurez pas de sensation de vertige. Les petits plus avec Courchevel Aventure et Adrénaline Aventure : le moniteur vous propose de faire un peu de voltige, de guider vous-même la voile et vous repartez avec la vidéo de votre vol. 

Après, on garde les pieds sur terre, avec un tout nouveau concept : du Moonbike. Les explications avec Romain de Bernard Orcel. "C'est hybride. Cela ressemble à un petit scooter avec une chenillette à l'arrière, un ski à l'avant et des batteries." On pourrait comparer ça au motocross. C’est assez physique, il faut jouer avec une jambe votre 3e point d’appui. La vitesse peut monter jusqu'à 40 km/h. Cette année c’est en mode découverte, en circuit fermé, mais l’année prochaine, ce sera en rando à la tombée de la nuit, ...


Lire la suite sur Europe1