Quand une activiste "chasseuse de pédophiles" se rend au rendez-vous d'un prédateur présumé

France 2

Neila fait partie de la "Team Moore", un groupe d'activistes qui traque les pédophiles actifs sur internet en se cachant sous de faux profils d'adolescentes. Leur méthode : attirer sur Facebook un pédophile présumé (sans tomber sous le coup de la loi avec des propos incitatifs) et rester en contact avec lui jusqu'à ce qu'il propose une rencontre. Puis se rendre à ce rendez-vous pour confronter leur interlocuteur à ses messages et à ses photos, souvent très crus. La confrontation, filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, débouchera peut-être sur l'ouverture d'une enquête ou une arrestation.

"Envoyé spécial" a suivi Neila à Bordeaux. Elle va y rencontrer un homme qui lui envoie des messages particulièrement insistants sur Facebook, croyant s'adresser à "Lina", 12 ans. Sur place, elle retrouve un membre de son équipe. C'est un vigile, qui va assurer sa sécurité pendant la confrontation avec le pédophile présumé. Sur Facebook, la fausse petite fille et lui se sont décrit la tenue qu'ils vont porter. L'homme sera en treillis et tee-shirt militaire. Neila, elle, a emprunté des vêtements à sa fille et porte une perruque.

Le pédophile présumé risque deux à cinq ans de prison

L'équipe d'"Envoyé spécial" se poste à une centaine de mètres pour capter la scène en toute discrétion. Voici l'homme, habillé comme convenu. D'après ses messages, il a prévu d'emmener la petite fille chez lui en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi