Activiste à Greenpeace, cofondateur d'EELV… Six choses à savoir sur Yannick Jadot, tête de liste des écologistes aux européennes

Robin Prudent
L'écologiste a mené les campagnes de Greenpeace en France (ce qui lui a valu une condamnation et un espionnage) avant de se consacrer à la politique.

Cette fois, Yannick Jadot va au combat. Deux ans après son ralliement à Benoît Hamon pour l'élection présidentielle de 2017, l'écologiste va mener la bataille des européennes. Du haut de son mètre quatre-vingt-onze, il a pris la tête de la liste Europe Ecologie-Les Verts (EELV), parti dont il a été le cofondateur après avoir milité dans des ONG. Franceinfo revient sur son parcours, à quelques semaines de cette élection traditionnellement favorable aux écologistes.

1Il a dirigé les campagnes de Greenpeace France

Yannick Jadot a fait ses armes au sein de plusieurs ONG à travers le monde. Ce diplômé d'économie a d'abord voyagé au Burkina Faso et au Bangladesh avec un groupe de solidarité internationale, puis a participé à de nombreuses manifestations pour construire le mouvement altermondialiste. En 2002, il rejoint finalement Greenpeace France. Son job ? Diriger les campagnes d'action de l'organisation écologiste. Un rêve de gosse à en croire ses souvenirs d'enfance, dans lesquels il raconte avoir accroché un poster de l'ONG au-dessus de son lit.


Ce passage à Greenpeace lui permet d'affûter ses armes médiatiques avec de nombreux coups d'éclat. Il conçoit, coordonne et participe aussi à certaines actions, comme en 2006 où il interpelle vertement, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi