Les actions en quête d'une tendance claire, la reprise en soutien

·3 min de lecture
LES ACTIONS EN QUÊTE D'UNE TENDANCE CLAIRE, LA REPRISE EN SOUTIEN

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue sans tendance claire mardi alors que la plupart des Bourses européennes progressent à mi-séance après des chiffres meilleurs qu'attendu sur la santé de l'économie dans la zone euro.

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en recul de 0,2% pour le Dow Jones, inchangée pour le Standard & Poor's 500 et en hausse de 0,27% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,17% à 6.554,45 points vers 10h45 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,16% et à Francfort, le Dax avance de 0,01%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,13%, le FTSEurofirst 300 de 0,09% et le Stoxx 600 s'adjuge 0,21% après un record à 455,48 points.

Ce dernier a fait une brève incursion en territoire négatif en début de séance mais s'est orienté à la hausse après la publication des chiffres révisés du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro, dont la contraction au premier trimestre est divisée par deux à 0,3%.

Cette bonne surprise a pris le pas sur la mauvaise causée par les statistiques de la production industrielle en Allemagne, en repli de 1,0% en avril. L'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne ressort lui aussi en recul.

"Malgré cette baisse, l'indice reste à des niveaux élevés car les investisseurs restent optimistes sur les campagnes de vaccination dans la région, qui permettent une réouverture graduelle des économies", commente Maddalena Martini, économiste d'Oxford Economics.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

VALEURS EN EUROPE

Les espoirs de reprise continuent de profiter aux valeurs du transport et du tourisme, dont l'indice Stoxx progresse de 1,58% grâce entre autres aux groupes hôteliers Accor (+1,56%) et InterContinental (+2,77%) et à la compagnie aérienne EasyJet (+0,58%), portée par une recommandation d'achat de Goldman Sachs.

A la baisse, le compartiment automobile cède 1,25% après une série de six séances consécutives de progression.

TAUX

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans a touché son plus bas niveau depuis un mois à 1,54% avant d'importantes adjudications.

Sur le marché obligataire européen, la tendance est aussi à la baisse à deux jours des annonces de la Banque centrale européenne, la majorité des investisseurs tablant sur un maintien de ses achats de titres au moins jusqu'à la fin du troisième trimestre.

La perspective du début des émissions de l'Union européenne pour financer son plan de relance de 750 milliards d'euros influence également la tendance.

CHANGES

Le dollar est reparti à la hausse face aux autres grandes devises (+0,18%) après deux séances de baisse en réaction aux chiffres de l'emploi américain.

L'euro recule ainsi à 1,2177 mais les écarts restent limités dans l'attente des conclusions de la réunion de la BCE.

Sur le marché des cryptomonnaies, le bitcoin perd plus de 2% et a touché son plus bas niveau depuis trois semaines à 32.190,6 dollars.

PÉTROLE

Le marché pétrolier continue de subir des prises de bénéfice après ses récents plus hauts de deux ans, un mouvement favorisé par le rebond du dollar, même si le sentiment général reste à l'optimisme sur la demande.

Le Brent abandonne 0,77% à 70,94 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,72% à 68,73 dollars.

(Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles