Action Logement : des aides pour les loyers

Avec la crise sanitaire, beaucoup de Français ont vu leur salaire baisser, ou même perdu leur emploi. Difficile de payer son loyer dans ses conditions. "Pendant quatre mois, je n'ai pas pu travailler. Quand on se retrouve sans aucune rentrée financière, pour payer son loyer, c'est un peu difficile", témoigne un homme au micro de France Télévisions. Pour éviter les loyers impayés, l'organisme Action Logement, qui aide les ménages à se loger, a décidé de renforcer ses aides. Une aide qui exclut une partie de la population Action Logement va prolonger ses aides aux salariés en chômage partiel : depuis juin, une personne qui a perdu 15% de son salaire peut toucher 300 euros sur deux mois, et si elle est rémunérée, entre un smic et un smic et demi. Nouveauté pour ceux qui ont perdu leur emploi : l'organisme a créé une nouvelle aide de 900 euros sur six mois. Pour la fondation Abbé Pierre, ce soutien exclut une partie de la population : "Les personnes qui ne sont pas salariées ou indépendantes, on a aussi des jeunes étudiants qui n'ont pas d'aides de parents et qui sont aussi en difficulté", explique Christophe Robert, président de la fondation Abbé Pierre.