Les actes antisémites en France en baisse de 25 %, selon Darmanin

Gérald Darmaninn annonce la baisse des agressions antisémites au premier semestre.  - Credit:THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Gérald Darmaninn annonce la baisse des agressions antisémites au premier semestre. - Credit:THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Gérald Darmanin s'est félicité mercredi soir du recul de 25 % des actes antisémites recensés en France lors du premier semestre 2022 par rapport au premier semestre de l'année dernière. Venu inaugurer une synagogue à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le ministre de l'Intérieur a affirmé qu'il y avait eu « 227 actes antisémites » commis durant les six premiers mois de l'année en cours, soit « pour la première fois, une baisse de 25 % » par rapport à la même période de l'année précédente (298 actes antisémites).

Il a précisé que, sur ce total, « 50 % (étaient) des actes physiques à caractère antisémite ». Gérald Darmanin a estimé qu'il n'y avait « pas de distinction entre les actes antisémites et la haine d'Israël ». « Il faut le dire et le redire », a insisté le ministre, qui a été vivement applaudi. « Les mêmes qui dénoncent Israël et les mêmes qui dénoncent les “défauts” – et je mets des guillemets – des juifs sont les mêmes qui dénoncent les policiers. Parfois les extrêmes se rejoignent », a également déclaré Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur a en outre mis l'accent sur « la grande peur des juifs en France, qui constatent physiquement, pas simplement culturellement, la peur de l'autre (…) car on a laissé trop faire ».

1 659 actes antireligieux en 2021

Chargé des cultes, Gérald Darmanin a également fait valoir que « la laïcité française n'(était) pas la négation des religions et ce n'est pas la neutralité dans l'espace public ». « On pourra toujou [...] Lire la suite