Gilets jaunes : à quoi s’attendre pour l’acte 9 ce samedi ?

J.Cl.
Créteil (Val-de-Marne), mercredi 9 janvier 2019. Manifestation de syndicats (majoritairement) et de quelques Gilets Jaunes à proximité de la Maison du Handball à Créteil, où Emmanuel Macron rendait visite à l’équipe de France

La Défense ? Paris ? Bourges ? Dans le doute, et s’attendant à « plus de radicalité », les autorités remobilisent 80 000 policiers et gendarmes ce samedi.

Pas question d’être surpris comme la semaine dernière. A la veille de l’acte 9 des Gilets jaunes, ce samedi 12 janvier, les autorités disent s’attendre à une mobilisation « plus forte » à Paris que samedi dernier, et à « plus de radicalité », a indiqué vendredi le préfet de police de Paris Michel Delpuech.

Samedi dernier, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, 50 000 personnes s’étaient mobilisées pour l’acte 8, un rebond imprévu après une mobilisation décroissant samedi après samedi.

« Nous observons semaine après semaine une dérive vers des comportements de plus en plus violents », qui sont le fait de « petits groupes », a commenté Michel Delpuech sur CNews. Ils ciblent, selon lui, « d’abord les lieux de pouvoir ». En témoigne, samedi dernier encore, l’intrusion dans les bureaux du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Dès lors, le dispositif de sécurité va retrouver son niveau de la mi-décembre. Sur les 80 000 policiers et gendarmes mobilisés annoncés dans toute la France, 5 000 seront à Paris, selon le préfet de Police de Paris, avec « 14 véhicules blindés sur roues de la gendarmerie ». Des contrôles en amont auront lieu, pour éviter les objets qui pourraient être utilisés comme armes par destination.

Un rassemblement annoncé à La Défense, un autre à Bourges

Après avoir essayé de leurrer les forces de l’ordre en annonçant un déferlement de Gilets jaunes à Versailles (Yvelines), ville du roi soleil chargée de symboles, le chauffeur routier Éric Drouet privilégie Paris. Le lieu de rassemblement, annoncé à La Défense sur Facebook - avec 3 100 participants et 16 000 personnes intéressées (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Cette vidéo peut également vous intéresser :