Les acouphènes, autre symptôme du Covid-19 ?

·1 min de lecture

D’après plusieurs études, les acouphènes sont surreprésentés chez les patients touchés par le Covid-19, même plusieurs mois après l’infection. Selon les spécialistes, cela pourrait s’expliquer par différents facteurs, notamment l’anxiété.

Les oreilles qui sifflent en permanence. Pour les habitués des acouphènes, ce trouble peut rapidement devenir insoutenable. C’est ce qui aurait poussé Kent Taylor, homme d’affaires américain de 65 ans, qui a notamment fondé la chaîne de restaurant Texas Roadhouse, à mettre fin à ses jours. Après qu'il a contracté le Covid-19, l'homme aurait souffert de symptômes persistants, " notamment de graves acouphènes ", rapporte le communiqué de son entreprise citée par le New York Times dans un article publi le 23 mars. Une souffrance " qui s'est considérablement intensifiée " les derniers jours avant son décès, jusqu’à devenir " insupportable ". L’homme s’était notamment engagé à financer " une étude clinique pour aider les membres de l'armée qui souffrent également d'acouphènes ", lit-on dans le même communiqué.À l’instar de Kent Taylor, les témoignages de personnes souffrant d’acouphènes après avoir contracté le covid se multiplient. 15 % des patients touchés par le coronavirus considèrent qu’il s’agit d’un de leurs symptômes, d'après des études. Mais pour l’instant, aucun lien n’est établi entre le virus et l’apparition de ce trouble. Car il s'agit d'une manifestation subjective, et donc complexe à étudier. Marianne fait le point sur un...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Covid-19 : les restrictions sanitaires étendues au Rhône, à l'Aube et à la Nièvre

Covid-19 : "L'exécutif ne prend plus de mesures liées à l’épidémie, mais à la situation politique"

Afrique : le Covid-19 moins dangereux ? Pas pour les dirigeants

Fatigue, essoufflement, dépression : les séquelles des malades graves, autre bilan du Covid-19

Covid-19 : la France suspend l'utilisation du vaccin AstraZeneca