Acné : pourquoi le soleil et les UV sont de faux-amis

·1 min de lecture

Est-ce vrai que le soleil guérit l'acné ? Ce sujet suscite des interrogations chez de nombreux adolescents et jeunes adultes confrontés à ce problème dermatologique. "Si c'est vrai, peut-on faire des UV l'hiver pour enlever les boutons ?", se demande ainsi Vincent, auditeur d'Europe 1 qui vit à Évreux. Pour lui répondre, jeudi, Mélanie Gomez et l'équipe de Sans Rendez-vous ont fait appel à Annick Barbaud, cheffe du service de dermatologie à l'hôpital Tenon de Paris. Sur le problème de l'acné, la spécialiste qualifie la soleil d'allié en trompe-l'œil.

Selon Annick Barbaud, le soleil est un "faux-ami de l'acné". "Lorsque l'on va au soleil ou lorsqu'on est exposé aux UV, on va avoir une impression immédiate d'amélioration dans la mesure où il va y avoir une diminution de l'inflammation. Ensuite, si on est un peu bronzé, on voit un petit peu moins les traces d'acné, donc on a franchement l'impression qu'on s'améliore", explique-t-elle à propos de ce double effet positif à très court terme.

Formation de comédons

Mais le soleil affecte l'acné d'une manière beaucoup plus néfaste en profondeur. "Ce qui se passe en dessous est beaucoup moins réjouissant parce que les ultraviolets vont augmenter l'épaisseur de la peau et augmenter la formation de comédons, qui sont les points noirs", assure Annick Barbaud. "Faire des UV l'hiver est donc une très mauvaise idée", tranche-t-elle.

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous en replay et en podcast ici

"Ce phénomène d'aggravation de...


Lire la suite sur Europe1