Les acides gras saturés sont-ils vraiment mauvais pour le cœur ?

Julien Hernandez, Journaliste scientifique
·2 min de lecture

Nous ne savons plus comment manger. Les sciences nutritionnelles ont très mauvaise presse. Un jour tel aliment est bon pour la santé, le lendemain on nous dit le contraire. Nous sommes perdus. Concernant les graisses saturées et la santé cardiovasculaire, c'est un peu la même chose. Est-ce la faute à la science qui se contredit sans cesse ? Ou aux articles de presse qui cernent et retranscrivent mal le problème en question ? Un peu des deux ? C'est ce que nous allons essayer de voir dans cet article.

Oublier le « bon » ou « mauvais » pour la santé

La première chose qu'il faut avoir en tête est celle-ci : il nous faut collectivement faire le deuil de l'usage simplificateur à outrance, qu'il en devient littéralement faux, des formules anachroniques telles que « X est bon (ou mauvais) pour la santé ». Ce type de phrase n'a aucun sens. Lorsque l'on dit cela, on ne sait généralement pas à quoi se réfère « bon (ou mauvais) » ni à quoi se réfère « santé ». C'est un fourre-tout où l'on classe de manière abusive les aliments ou les régimes alimentaires. Aucun aliment (ou régime) n'est, en soi, bon ou mauvais. Ces derniers influencent certains paramètres physiologiques, qui conduisent à certaines conséquences métaboliques. Ces paramètres et ces conséquences déterminent en partie la survenue d'évènements que l'on souhaiterait éviter comme les accidents cardiovasculaires.

Nous le voyons donc, les termes bon et mauvais réfèrent à des conséquences sur des facteurs de risque (ou directement sur les évènements) et santé à des évènements qui impactent négativement l'intégrité des individus concernés. Mais encore faut-il dire par rapport à quoi et pour qui un aliment (ou un régime) est bon ou mauvais. Pour cela, il faut posséder beaucoup de données, comparant plusieurs types d'alimentation, chez des populations différentes. Prenons donc l'exemple des graisses saturées, c'est le sujet qui nous occupe.

Bon pour la santé ou mauvais pour la santé sont des formules dénuées de sens. ©...
Bon pour la santé ou mauvais pour la santé sont des formules dénuées de sens. ©...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura