Achille le chat va-t-il bien «poulper» les résultats du Mondial 2018 ?

R.T avec AFP

Le félin a délivré mercredi son premier pronostic : la Russie remportera contre l’Arabie Saoudite le match d’ouverture ce jeudi.


Achille, le chat blanc et sourd a été désigné devin officiel du Mondial 2018. Et le félin, à l’allure de tsar, a délivré mercredi son premier pronostic : la Russie remportera contre l’Arabie Saoudite le match d’ouverture jeudi à Moscou. A domicile, la « pythie » de Saint-Petersbourg n’a pas pris trop de risques.

Après avoir hésité quelques instants, cet éminent membre dans le civil de la célèbre et historique brigade féline qui protège des rongeurs le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg a opté pour le bol marqué du drapeau russe, plutôt que celui du royaume saoudien.


LIRE AUSSI > EN IMAGES. Les 23 « wags » de la Coupe du monde

« Achille s’est d’ores et déjà habitué au public et ne devrait pas être très stressé », a affirmé Anna Kondratieva, vétérinaire qui soigne les habitants à quatre pattes du musée.

L’oracle du Mondial 2018 a été choisi comme pronostiqueur car il était sourd et donc moins soumis au stress causé par le bruit et l’agitation lors de son office, avait auparavant expliqué Anna Kondratieva.




Mondial 2018: Achille le chat donne la Russie gagnante pour le match d’ouverture

Les années précédentes, les prévisions du cochon d’Inde suisse Madame Shiva et du piranha britannique Pelé n’avaient pas été marquées par le même taux de réussite. Rufus le faucon qui éloigne les pigeons à Wimbledon a aussi donné son pronostic quant au vainqueur final de l’épreuve, et il a choisi le Brésil !



L’univers du pronostic animalier est décidément impitoyable !



Faites vos pronostics pour le Mondial 2018





Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Coupe du monde : revivez la démonstration de la Russie contre l’Arabie saoudite
Coupe du monde : faites vos pronostics avec Le Parisien
Coupe du monde 2018 : le programme TV à imprimer
Antoine Griezmann annonce qu’il reste à l’Atlético de Madrid
La Russie et la Coupe du monde 2018 commencent bien