"Acheter ma prochaine auto à l'étranger me tente. C'est risqué ?"

·1 min de lecture

La tentation d'aller faire son marché à l'étranger est grande. Dans certains pays européens, les tarifs de véhicules neufs et ceux de modèles premium d'occasion sont parfois bien plus intéressants qu'en France. Vous pouvez également rêver d'autos plus exotiques, rares chez nous, mais très nombreuses sur des sites d'annonces de l'autre côté de l'Atlantique ou dans les Emirats. Mais ne vous précipitez pas, sous peine d'y laisser des plumes. Nombre d'acheteurs, qui n'avaient pas connaissance ou conscience de la complexité des procédures fiscales et administratives (qui diffèrent selon les pays), se sont vite retrouvés dans la galère. Pour éviter les pépins et profiter sereinement de votre achat, voici tout ce que vous devez savoir jusqu'à l'arrivée de la voiture convoitée sur le territoire français...

Voitures provenant de l'UE

Formalités d'achat

Acheter une voiture dans un Etat membre de l'Union européenne est assez aisé. La monnaie unique facilite les choses (comparaison des prix, pas de taux de change à prendre en compte...). Et il n'est pas nécessaire de maîtriser la langue du pays en question, la majorité de nos voisins parlant l'anglais (ou le français) couramment.

Nos conseils - Privilégiez le règlement par virement de banque à banque. Ne soyez pas étonné si votre banquier vous demande de justifier un transfert de fonds de 10 000 € et plus. La loi française impose aux banques de déclarer ces opérations. Evitez de payer en espèces. C'est (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Citroën C3 Aircross (2021) : tout sur le restylage du SUV urbain !
Nouvelle Skoda Fabia (2021) : première photo !
Porsche Taycan (2021) : nouveau record pour la berline 100 % électrique (vidéo) !
Suzuki Jimny (2021) : le prix de la version utilitaire léger
Nouvelle Seat Leon (2021) : maintenant en version gaz naturel
Formations et emplois : l'automobile recrute