“Achetés dans un Monoprix” : ces curieux souvenirs qu’Adriana Karembeu garde chez elle des années après son arrivée

Si elle est née en Tchécoslovaquie, Adriana Karembeu est devenue une icône en France. A 52 ans, celle qui serait en couple avec Marc Lavoine, ne cesse de se challenger avec de nouveaux projets. Résidant entre Marrakech et Monaco, la maman de la petite Nina, se dévoile dans une autobiographie, baptisée Libre. Pour nos confrères du Parisien Magazine, l’ancienne acolyte de Michel Cymès est revenue sur plusieurs pans de sa vie. Notamment son arrivée en France. “Je viens d’un pays, la Tchécoslovaquie, qui faisait partie du bloc communiste. On nous y inculque une vision cauchemardesque de l’Occident, lequel nous paraissait inaccessible”, commence-t-elle par indiquer.

Adriana Karembeu se confie sur son enfance

Adriana Karembeu avoue qu’elle n’aurait jamais “osé rêver d’y vivre, même si mon père admirait beaucoup la France et sa culture. Le week-end, il écoutait des chansons à la con (si) pour essayer d’apprendre la langue : Sur le pont d’Avignon ou encore Frère Jacques”, se souvient l’ancien mannequin. Alors quand elle a débarqué en France, Adriana Karembeu a été choquée par un détail : “En arrivant, j’ai été marquée par la grande variété de yaourts qu’on trouvait ici. J’ai d’ailleurs gardé les premiers pots que j’ai achetés dans Monoprix”. Ainsi, pour le mannequin, la France a une saveur particulière. “La relation qui m’unit aux Français est incroyable. Je crois la devoir, en grande partie à la coupe (...)

Lire la suite sur Closer

Anthony et Alain-Fabien Delon en froid ? Ce cliché lourd de sens qu’ils partagent en commun
Peau : cette routine après-soleil à adopter pour briller tout l'été
Elle se met en couple avec son stalker et défend leur relation face aux critiques
Endométriose : à quel âge se diagnostique la maladie ?
Meghan Markle : la femme d'Harry à nouveau devant la justice alors qu'elle pensait être tranquille ?