Acheté sur Facebook, un chien malade tue son maître et blesse un autre homme

·1 min de lecture

Un achat qui lui a valu la mort. En se promenant sur le réseau social Facebook, un homme de 46 ans originaire du Royaume-Uni, Barry Harris, a été sous le charme d'une annonce de vente de chien. Tombé amoureux de la photo de cet Akita, une race de chien japonaise, de 15 mois, il n'a pas hésité à payer les 1800 euros demandés par le vendeur pour s'offrir cette grande boule de poils. Mais il n'était pas prêt pour la suite...

C'est sa soeur aînée, Pauline Day (61 ans), qui a raconté l'histoire au média britannique The Independant. Au début du mois de juillet, Barry Harris s'est fait mordre par son chien en tentant de lui retirer un os de la gueule. Son bras a directement enflé et l'infection lui a provoqué sueurs froides et maux de tête. Trois jours plus tard, il est décédé à son domicile, d'un arrêt cardiaque.

Le chien a fait une autre victime

Après son décès, sa soeur a tout de même décidé d'adopter son compagnon. Mais son mari, Mark, a été mordu à son tour, un mois plus tard. Trois jours après cette morsure, ce dernier était toujours hospitalisé, avec 39 de fièvre. A cause d'une septicémie, il a dû se faire amputer de plusieurs doigts de la main gauche, ainsi que de ses deux jambes.

Pauline Day a confié que les deux hommes de sa famille "n'ont pas été attaqués" par le chien. Que celui-ci, "très doux", a simplement réagi à cause de la nourriture. "Je pense qu'il était maltraité lorsqu'il était encore chiot, ce qui explique ce comportement", (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Covid-19 : la France va-t-elle subir une 5ème vague ? Les prévisions du Professeur Gilbert Deray
Une mère inquiète pour son bébé : depuis ses 10 ans, ses seins ne cessent de grossir
Suicide ou effroyable matricide ? Une troublante affaire prend fin en Guadeloupe
L'audience dégénère ! Une mère de famille disjoncte, la juge en fait les frais
"Je vois la mort qui arrive face à moi" : le témoignage glaçant de Romain Grosjean sur son spectaculaire accident

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles