Ils achètent des valises aux enchères et quand ils les ouvrent, c'est l'effroi

Pixabay

Une découverte aussi sinistre qu'innatendue. Le 11 août dernier, en Nouvelle-Zélande, des restes humains ont été découverts dans plusieurs valises anciennes achetées aux enchères en ligne par une famille originaire d'Auckland. Selon un voisin, les membres de la famille déballaient leurs achats devant leur maison de Moncrieff Avenue lorsqu'ils ont fait l'inconcevable découverte. "Je pouvais le sentir, a confié ce dernier dans les colonnes du New Zealand Herald. Je me suis dit que c'était un chat mort, ou quelque chose du genre. (...) Ça a attiré mon attention parce que je suis chasseur de sangliers et lorqu'une carcasse pourrit, c'est la même odeur. C'est pour ça que j'ai pensé que c'était un animal mort."

Une autopsie va être pratiquée pour tenter de déterminer le nombre de victimes, leur identité et les circonstances de leur mort. "On ne pense que les occupants de l'adresse (les membres de la famille, ndlr) soient impliqués dans l'incident", a indiqué le capitaine de police chargé de l'enquête, Tofilau Faamanuia Vaaelua.

La famille aucklandaise harcelée par les médias

Selon le New Zealand Herald, la famille aucklandaise à l'origine de la découverte a quitté son domicile pour fuir l'attention des médias. "Nous allons bien. Tant que tout le monde nous laissera tranquille, nous irons bien", a déclaré l'un de ses membres au quotidien national. De son côté, la police encourage la population australienne, très intéressée par l'affaire, à garder (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Accusée d'avoir tué son compagnon, une star d'OnlyFans arrêtée en pleine cure de désintoxication
"Ce téléphone contient la dernière année de vie de ma fille" : l'appel désespéré d'une maman dévastée
Né à 22 semaines, un bébé à la peau transparente déjoue les pronostics
Une mère lance un appel pour retrouver son portable volé contenant les photos de sa fille décédée
TÉMOIGNAGE En couple nous avons perdu 150 kilos ensemble