Il achète la Subaru et la Mégane R.S. de la gendarmerie

fr.info@motor1.com (Khalil Bouguerra)
·2 min de lecture
Renault 3 R.S. gendarmerie
Renault 3 R.S. gendarmerie

Non pas une, mais deux voitures des équipes rapides d'intervention de la gendarmerie (ex-BRI). Un rêve d'enfant pour beaucoup !

Vous semblez passionnés par les voitures de la gendarmerie, c'est pourquoi, nous avons décidé de vous raconter le récit de Steve qui a dans son garage pas moins de deux voitures ayant appartenu à la BRI (Brigade Rapide d'Intervention) et l'ERI (Equipes Rapides d'Intervention).

Steve est un passionné de sportives. Au lieu de se rendre en concession ou de fouiller les sites de petites annonces, il a acheté une sportive un peu spéciale à un professionnel quelques semaines seulement après sa vente aux enchères. Il s'agit de la Subaru Impreza WRX que les gendarmes de la BRI d'Auxerre ont utilisée dès 2006 pour prendre en chasse les chauffards.

Subaru Impreza WRX gendarmerie
Subaru Impreza WRX gendarmerie
Subaru Impreza WRX gendarmerie
Subaru Impreza WRX gendarmerie

Elle a été vendue aux domaines il y a plus de six ans alors qu'elle était encore roulante. Steve nous précise que la carrosserie avait 250'000 km mais que le moteur n'avait que 100'000 km. Il avait été changé en cours de route par la gendarmerie. D'ailleurs, la Subaru est toujours en vie, Steve l'utilise régulièrement mais il hésite à remettre le flocage d'origine pour conserver précieusement ce petit bout d'Histoire.

Après la Subaru Impreza WRX, les gendarmes ont eu une autre sportive, la Renault Mégane 3 R.S. qui est sur le point d'être remplacée par la SEAT Leon Cupra. Quelques exemplaires de la Mégane 3 R.S. ont déjà été vendus. Le dernier en date a été adjugé à 9900 € (hors frais) et n'avait pas de moteur.

Renault 3 R.S. gendarmerie
Renault 3 R.S. gendarmerie
Renault 3 R.S. gendarmerie
Renault 3 R.S. gendarmerie

Steve le savait très bien, il a donc sauté sur l'occasion lorsqu'une Mégane 3 R.S. de l'ERI de Rives a été mise aux enchères en septembre dernier. Il a remporté la vente (6200 € tous frais inclus) et a récupéré son nouveau jouet sur plateau et qu'il est en train de réparer. Plusieurs réparations sont à prévoir, il estime que cela lui prendra trois bonnes semaines. Il a par ailleurs déjà fait l'acquisition d'une autre Mégane 3 R.S qui fera office de donneuse. Il devra transplanter le moteur, la boîte de vitesses, les cardans, les sièges, etc.

Promis, la Renault Mégane 3 R.S. de la gendarmerie reprendra la route. Nous mettrons à jour cet article une fois que toutes les réparations seront effectuées.

Retour sur la précédente vente