Accusations de harcèlement, appel au boycott : NRJ12 dans la tourmente

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
© NRJ 12
© NRJ 12

Nouvelle polémique dans le monde de la télé-réalité. Depuis quelques jours, la chaîne NRJ12 fait face à des appels au boycott, à cause de vives critiques contre l'émission Les Anges de la télé-réalité. Plusieurs candidates ont dénoncé des faits de harcèlement sur les tournages, et ont eu droit à une réponse absolument odieuse de la part du compte Instagram de la chaîne.

Quelques semaines après toutes les histoires autour d'une candidate de télé-réalité accusée de sorcellerie sur W9, c'est au tour de NRJ12 de se retrouver au cœur d'une vive polémique. Il y a quelques jours, plusieurs candidates des Anges, le programme culte de la chaîne qui réunit des personnalités venant de toutes sortes d'émissions de téléréalité, ont pris la parole pour dénoncer des faits de harcèlement lors des tournages, de la part d'autres stars du programme. Sur le banc des accusatrices : Angèle et Rawell, deux candidates de la saison actuelle des Vacances des Anges, mais aussi Céline et Nathanya, qui ont participé à une édition précédente.

"La production recrute des méchants"

Angèle Salentino, à l'origine de la polémique, n'hésite pas à balancer les noms des candidats qu'elle considère comme des harceleurs. Alors qu'elle affirme avoir elle-même été évincée de l'émission après une dispute avec Raphaël Pépin, elle accuse ce dernier de l'avoir menacée, et précise : "Sarah (Fraisou, ndlr) et Raphaël, ce sont des mauvaises personnes et ils le paieront, mais il faut savoir que c’est cette production qui est totalement machiavélique. Chaque année, il y a un harcèlement, un acharnement, chaque année, c’est eux qui ont choisi ces personnes-là parce qu’ils ont besoin de ‘méchants’. Ils les ont choisis parce qu’ils harcèlent les candidats ! (...) Les Anges, j'ai l'impression que chaque année, tout est mis en place, et autant de la part des candidats que de la production, pour qu'il y ait une personne qui subisse des acharnements. (...) La production fait qu'il y ait un acharnement parce que ça fait réagir. Et ça fait monter des vues. Et c'est hyper malsain."

Plusieurs autres candidates ont apporté leur soutien à Angèle, affirmant avoir été, elles aussi, victimes de harcèlement, en particulier de la part de Sarah Fraisou. Elles envisagent d'ailleurs de porter plainte contre cette dernière, qui nie de son côté avoir harcelé qui que ce soit.

Un appel au boycott contre NRJ12

Seulement voilà, l'affaire ne s'arrête pas là. Samedi 17 avril, alors qu'Angèle a évoqué la situation lors d'un live Instagram, les internautes ont pu remarquer un commentaire de la part du compte officiel de la chaîne : "Moi je ne comprends pas. Vous avez pris l’argent et maintenant vous criez au scandale ?" La phrase a immédiatement fait réagir de nombreuses personnalités du petit écran, à l'instar de Céline Moral, qui s'est offusquée : "Sous prétexte de rémunération, devons-nous faire face au harcèlement ? Honte à vous !". Evidemment, le démenti de la chaîne est vite arrivé. NRJ12 a affirmé avoir "appris avec stupeur qu’un commentaire malveillant avait été publié pendant un live. NRJ12 ne cautionne nullement les propos qui ont été tenus dans ce commentaire. Il s’agit de toute évidence d’un piratage."

Un piratage, vraiment ? Les téléspectateurs n'y croient pas. Dans tous les cas, le mal est fait : entre ce message et les accusations de harcèlement, que le public prend particulièrement au sérieux après #MeToo, de nombreux internautes appellent au boycott de l'émission Les Anges, et même de la chaîne dans son intégralité, de manière à soutenir les victimes présumées. Contactée par une de nos consœurs de Télé-Loisirs, la production de l'émission a affirmé : "Bien évidemment, nous ne tolérons aucun harcèlement. Nous sommes en contact très régulièrement avec le producteur qui nous tient précisément informés de l’affaire", qu'ils comptent "suivre de près".

Ce contenu peut également vous intéresser :

A LIRE AUSSI :

>> Les Anges : la réponse choquante de NRJ12 aux candidates qui dénoncent le harcèlement sur les tournages

>> Les Vacances des Anges 4 : des internautes appellent au boycott de l'émission après les révélations de candidates de l'émission, la chaîne dit "suivre l'affaire de près" (mise à jour)

>> La Réunion : des « Anges » de la télé-réalité arrêtés après une bagarre