Accusations d'agressions sexuelles : Christophe Ruggia a été "dévasté par cette affaire", déclare son avocat

franceinfo

Maître Jean-Pierre Versini, avocat de Christophe Ruggia, a déclaré mercredi 6 novembre sur franceinfo que son client "avait été dévasté par cette affaire", déplorant le fait qu'il n'ait pas bénéficié "de la présomption d'innocence (…), il est noirci, calciné". Le réalisateur est accusé par l'actrice Adèle Haenel d'attouchements et de harcèlement sexuels. La Société des réalisateurs de films a réagi lundi 4 novembre en annonçant la radiation de Christophe Ruggia. Le parquet de Paris a lui ouvert mercredi une enquête préliminaire.

Dans une réponse à Mediapart, Christophe Ruggia dit qu'il n'y a eu ni harcèlement ni attouchement. Vous confirmez ?

Jean-Pierre Versini : Oui je confirme. Je tiens à souligner qu'il faut éviter un contresens. Ce dont il demande qu'elle l'excuse c'est la conséquence psychologique de l'emprise qu'elle dit avoir subie de lui. C'était parfaitement involontaire comme dans pratiquement tous les cas de maître à élève ou de réalisateur à actrice. Si elle en a souffert ou si elle en souffre aujourd'hui, c'est de ça qu'il lui demande pardon, mais pas du tout d'actes d'agressions qu'il nie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi