Accusations d'agression sexuelle : Bourdin temporairement écarté de BFMTV et RMC

·1 min de lecture
© JOEL SAGET / AFP

L'animateur de télévision et de radio Jean-Jacques Bourdin, visé par une plainte pour agression sexuelle , est écarté de l'antenne sur BFMTV et RMC, a annoncé dimanche la maison mère des deux médias, Altice. "Jean-Jacques Bourdin, à la demande de la direction, se retire temporairement des antennes de BFMTV et de RMC.

Cette décision a été prise pour ne pas porter préjudice au fonctionnement quotidien de BFMTV et de RMC", a indiqué le groupe dans un communiqué. "Ce retrait temporaire de l'antenne permettra d'éviter les instrumentalisations politiques et médiatiques de cette affaire. Le groupe rappelle que Jean-Jacques Bourdin conteste vigoureusement les faits dénoncés et bénéficie de la présomption d'innocence", a ajouté Altice.

>> Retrouvez Europe matin week-end 6-8 en podcast et en replay ici

Les faits remontent à 2013 et pourraient être prescrits

La plainte émane d'une ancienne collaboratrice, pendant plusieurs années, du célèbre animateur de 72 ans. Cette jeune femme âgée aujourd'hui de 33 ans décrit l'agression comme ayant eu lieu dans la piscine d'un hôtel de Calvi (Haute-Corse) en octobre 2013. Une enquête a été confiée par le parquet de Paris au commissariat du 16e arrondissement.

Elle pourrait aboutir au constat que les faits sont prescrits, puisque le délai en la matière est de six ans. Altice "rappelle qu'une enquête interne a été ouverte pour s'assurer qu'aucun fait de ce type n'a été porté à la connaissance des salariés et managers de l’entreprise".

Jean-Jacq...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles