Accusation d'agressions sexuelles: Nicolas Hulot estime que "ça va mal se finir"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nicolas Hulot sur BFMTV le 24 novembre 2021. - BFMTV
Nicolas Hulot sur BFMTV le 24 novembre 2021. - BFMTV

876450610001_6283532734001

Après avoir nié en bloc les accusations d'Envoyé spécial, qui devrait diffuser le témoignage de plusieurs femmes accusant Nicolas Hulot de viol et d'agressions sexuelles, l'ancien animateur de télévision dénonce sur BFMTV des "méthodes graves."

"Jouer avec la vie des accusés"

"Je demande simplement à ceux qui, parfois, qui luttent pour la cause des femmes, qu'à un moment ou un autre, au nom de cette cause, de faire preuve d'un peu de discernement. Brûlez pas les étapes. Ca va mal se finir", a d'abord estimé Nicolas Hulot, qui a également annoncé son retrait de la vie publique.

"Il y a des précédents de fausses accusations, où ça s'est mal fini. Vous ne jouez pas simplement avec la réputation mais vous jouez avec la vie des accusés", a encore attaqué l'ancien ministre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles