Accusation contre Raquel Garrido et Alexis Corbière : Le Point fait marche arrière et s’excuse

Abaca

Retournement de situation dans les accusations graves portées contre Raquel Garrido et Alexis Corbière. Ce mercredi 22 juin, le couple était accusé par Le Point d’avoir employé une femme de ménage sans papiers. Cette dernière aurait travaillé sans compter ses heures, en étant très mal payée, au domicile du couple à Bagnolet, mais "également dans un logement parisien où leurs enfants sont pris en charge afin d’être scolarisés dans la capitale". L’article de l’hebdomadaire a également avancé que le couple avait promis une régularisation à la femme de ménage, en cas de victoire de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle. Depuis sa publication, ce papier a été particulièrement commenté sur les réseaux sociaux et les critiques contre Raquel Garrido et Alexis Corbière ne se sont pas fait attendre.

À lire également

Raquel Garrido surprend en plein débat sur CNEWS : “Et vous ne pétez pas non plus la nuit ?” (VIDEO)

Quelques heures à peine après la sortie de l’article, les deux élus insoumis ont démenti de manière véhémente l’information et ont demandé à leur avocat "de riposter judiciairement à cette attaque". Ce jeudi 23 juin, Le Point, par la voix de son directeur, a présenté ses ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles