Accusée d’avoir fait l’apologie du fascisme, la nouvelle recrue de l’OL fait déjà polémique

Olympique Lyonnais

Rien ne va décidément plus pour l’OL. Défait ce dimanche 1er janvier par Clermont à domicile (0-1), le club entraîné par Laurent Blanc végète à la 8ème place du classement, à 16 points du deuxième, Lens. Afin de rassurer une défense très fébrile depuis le début de la saison, les dirigeants lyonnais ont décidé de faire signer un ancien joueur du club, Dejan Lovren, qui a notamment évolué à Liverpool. "Je suis très heureux de revenir à l’Olympique Lyonnais", a notamment déclaré le joueur sur le site officiel de l’OL. "C’est le club qui m’a ouvert les portes du football international, je ne l’oublierai jamais. J’ai beaucoup de souvenirs ici, beaucoup de liens aussi, notamment avec le Président Jean Michel Aulas qui m’a toujours soutenu. Je suis parti de Lyon en 2013 avec des regrets car j’avais le sentiment de ne pas avoir tout montré. Je veux prouver à tout le monde quel joueur je suis réellement", a continué le défenseur croate. Mais à peine a-t-il signé que Dejan Lovren fait déjà polémique. En cause ? Ses récentes célébrations avec des coéquipiers croates pour fêter le beau parcours du pays lors de la Coupe du monde au Qatar.

À lire également

"J'ai décidé de ne pas me ta...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi