Qualifiée d'escort-girl, Melania Trump reçoit des excuses et plusieurs millions de dollars du Daily Mail

Le tabloïd britannique Daily Mail a présenté ses excuses ce mercredi 12 avril devant la Haute Cour de Londres à Melania Trump et accepté de dédommager l'épouse du président américain pour l'avoir qualifiée d'ancienne escort-girl. Le juge Andrew Nicol a lu un communiqué commun rédigé par les deux parties stipulant que l'article du Daily Mail sur le passé prétendument "trouble" de la Première Dame contenait des allégations "fausses et diffamatoires".

Dans cet article publié en août dernier, en pleine campagne pour la présidentielle américaine, et retiré dix jours plus tard, le tabloïd a écrit que Melania Trump, ex-mannequin, avait officié comme escort-girl dans les années 1990. Le Daily Mail avançait notamment que la Première Dame "proposait des services au-delà du simple mannequinat" lorsqu'elle était top model.

"Des affirmations infondées"

Selon John Kelly, le représentant légal de Melania Trump, ces insinuations ont "heurté l'intégrité et la dignité personnelles" de la Première Dame. Le Daily Mail "reconnaît que ces affirmations concernant le plaignant sont infondées et nous les retirons", a insisté mercredi Catrin Evans, l'avocate du journal. Le tabloïd, qui s'était rétracté le 1er septembre 2016, est "aujourd'hui là pour faire publiquement amende honorable et présenter ses excuses à la plaignante pour la peine et le désagrément causés", a-t-elle ajouté.

"Afin...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages