Accusé de triche massive, le joueur d'échecs Hans Niemann se défend

© Studio graphique France Médias Monde

Le joueur américain Hans Niemann, accusé de tricherie par le champion du monde d'échecs Magnus Carlsen, a déclaré qu'il n'allait "pas reculer", après un rapport de la plateforme Chess.com l'accusant d'avoir "probablement triché plus de 100 fois" lors de parties en ligne.

Nouvel épisode dans le scandale de tricherie qui secoue le monde des échecs. Le joueur américain Hans Niemann, déjà pointé du doigt par le champion du monde d'échecs Magnus Carlsen, se défend après avoir été épinglé dans un rapport de la plateforme Chess.com. Il est accusé d'avoir "probablement triché plus de 100 fois" lors de parties en ligne.

"Au total, nous avons constaté que Hans (Niemann) a probablement triché dans plus de 100 parties d'échecs en ligne, y compris dans plusieurs événements à dotation monétaire", écrit la principale plateforme d'échecs en ligne au monde dans ce rapport de 20 pages – plus 50 autres d'annexes – publié mardi 4 octobre au soir.

Détection de la triche

Interrogé lors d'une conférence de presse après une victoire au championnat d'échecs des États-Unis mercredi, Hans Nieman a affirmé que la partie qu'il venait de remporter "parle d'elle-même et a montré le joueur d'échecs que je suis".

"Cela a également montré que je ne vais pas reculer et que je vais jouer mes meilleurs échecs ici, quelle que soit la pression que je subis", a-t-il ajouté.

La Fédération internationale des échecs (Fide) a annoncé jeudi 29 septembre l'ouverture d'une enquête sur ces accusations de tricherie.


Lire la suite sur FRANCE24

Lire aussi:
Échecs : le champion du monde se pose en chevalier blanc de la lutte anti-triche