Accusé de racisme, Antoine Griezmann perd un gros contrat !

·1 min de lecture

Le scandale autour d’une vidéo d’Antoine Griezmann et Ousmane Dembelé prend encore davantage d’ampleur. Les deux joueurs sont sous le feu des critiques depuis la publication, il y a quelques jours, d’une vidéo les montrant se moquant des employés locaux de leur hôtel au Japon, lors de la tournée 2019 de leur club le FC Barcelone. Si les faits ont mis à mal l’image publique des deux joueurs, ils viennent aussi de coûter un joli contrat à Antoine Griezmann.

L’international français du Barça, qui devait devenir l’un des ambassadeurs de la société d’édition de jeux vidéo Konami, a finalement été remercié par le géant japonais de l’industrie vidéoludique. « Konami Digital Entertainment estime [...] que la discrimination de quelque nature que ce soit est inacceptable. Nous avions annoncé qu'Antoine Griezmann devenait notre ambassadeur Yu-Gi-Oh!, mais, à la lumière des évènements récents, nous avons décidé d’annuler le contrat. En ce qui concerne notre franchise Pro Evolution Soccer, nous demanderons au FC Barcelone, en tant que club partenaire, d'expliquer les détails de cette affaire et ses actions futures », a-t-il affirmé dans un communiqué de presse.

À lire également

Euro 2020 : Accusés de racisme, Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles